Anxiété du chat : symptômes et modes de traitement

L’anxiété est une émotion correspondant à l’appréhension d’une menace ou d’un danger. Comme l’humain, le chat peut exprimer des comportements anxieux, ce qui peut rendre la cohabitation difficile. Faisons le point sur les symptômes et les moyens de soigner et prévenir cette forme d’angoisse chez le chat.

Comment détecter l’anxiété chez votre chat ?

Voici quelques exemples de signaux d’un matou qui développe un comportement anxiogène :

  • Comportements de défense : immobilité, évitement, fuite, agressions
  • Malpropreté urinaire, augmentation des griffades, diminution du marquage facial
  • Exacerbation du toilettage avec léchage compulsif
  • Boulimie et vomissements associés
  • Troubles du sommeil tels que la diminution du temps de sieste ou un repos dans des cachettes
  • « Rolling skin syndrome » : ondulation de la peau, souvent sur le bas du dos
  • Autres signes associés : transpiration des coussinets, pupilles dilatées, diarrhée, respiration superficielle et rapide, production excessive de salive

Notons que toute situation traumatisante peut entraîner de l’anxiété chez le félin adulte, de même que les phobies lorsqu’elles ne sont pas prises en charge. Le chat peut alors manifester une grande agressivité, des troubles de l’humeur, voire des signes de dépression.

Ce type de comportement doit vous alerter et vous encourager à consulter un vétérinaire afin d’en déterminer la cause

Comment soigner un chat qui développe de l’anxiété ?

Bien souvent, un aménagement du territoire aide grandement à la diminuer :

  • enrichissement du milieu avec des cachettes et des supports en hauteur
  • mise en place de griffoirs
  • augmentation du nombre de litières…

L’utilisation de phéromones facilite également l’acceptation du changement par l’animal

Si vous rencontrez des difficultés à soigner votre petit compagnon, n’hésitez pas à nous solliciter. Exclusivement dédiée à la médecine féline, notre équipe est là pour vous conseiller et pour déterminer l’origine de son trouble anxieux.

Une fois le diagnostic posé, nous vous aiderons à le prendre en charge. Si nécessaire, votre vétérinaire pourra prescrire un anxiolytique, qui améliorera les effets d’une thérapie comportementale.

Pourquoi un chat devient-il anxieux ?

Identifier les causes de ces troubles est essentiel pour prévenir ce type de comportements. Nous pouvons recenser 4 facteurs principaux qui peuvent expliquer l’anxiété du chat :

  • Le syndrome de privation
  • Le milieu clos
  • Les troubles liés au territoire
  • La cohabitation

Le syndrome de privation

Il s’agit d’un trouble du comportement qui résulte d’un défaut de sociabilisation du chaton durant ses 9 premières semaines de vie. Pendant cette période,ce dernier a eu peu de contacts avec des personnes et des animaux, a entendu peu de sons variés, et n’a pas appris à vivre avec eux.

Le chat a alors peur des objets et des bruits du quotidien, voire des humains. Il mange la nuit, se déplace peu et est toujours en alerte. Dans certains cas, il peut rester prostré, se cacher et même refuser de s’alimenter.

Ce syndrome illustre pourquoi il est important de bien choisir son chaton.

Les troubles liés au territoire

Le chat est un animal très routinier dont les habitudes sont étroitement liées à son territoire. Ainsi, tout changement dans l’organisation de son espace tel qu’un déménagement, des travaux, l’arrivée d’un enfant ou d’un autre animal lui occasionnera un stress à la suite duquel il pourra développer une anxiété.

Les manifestations les plus courantes de ce type d’anxiété sont la malpropreté urinaire, les griffades et les agressions par irritation.

Le milieu clos

Lors de nos séances de Kitten Class, nous rappelons systématiquement que pour s’épanouir, le chat a besoin d’un environnement riche en stimuli. L’adaptation d’un chat ayant eu accès à l’extérieur à un appartement clos peut donc parfois être difficile. Souvent, il se montre agressif de différentes manières :

  • Il peut reproduire une séquence de prédation et attaquer les pieds de ses propriétaires comme s’il s’agissait d’une proie.
  • Il peut également agresser lors des caresses, par irritation.
  • Enfin, il peut devenir agressif envers ses maîtres lorsqu’il voit une proie qui lui est inaccessible (oiseau par la fenêtre par exemple). C’est une agression redirigée.

Ces agressions peuvent être devenir très dangereuses. Elles nécessitent une prise en charge rapide par un vétérinaire afin que le chat et son propriétaire puissent à nouveau vivre en harmonie.

Il peut aussi manifester des « crises de folie », généralement le soir, et se mettre à courir dans tout l’appartement en feulant et en crachant.
Le « rolling skin syndrome » précédemment décrit est également fréquent dans ce type de situation.

La cohabitation

Elle apparaît lors de l’introduction d’un nouveau chat ou lors de la puberté d’un chaton. Un changement d’allure ou d’odeur d’un animal peut également en être à l’origine (retour d’hospitalisation ou du toiletteur).

3 étapes pour adapter votre chat à un nouvel environnement :

Lors de la mise en contact des deux chats, une distance s’installe le temps de la distribution des territoires. Cette étape est tout à fait normale et se caractérise par des menaces, des cris et des feulements. Cependant, l’intervention des propriétaires peut interrompre le processus et gêner l’établissement d’une bonne cohabitation, favorisant l’apparition « d’escarmouches » et de conflits plus fréquents, devenant répétitifs.

Le chat actif prend alors le contrôle de tout le territoire et surveille le chat passif tandis que celui-ci évite les conflits et s’isole.

Si les propriétaires interviennent, par exemple en tentant de protéger celui qu’ils pensent être le plus faible, le chat actif devient obnubilé par le chat passif. Il le surveille en permanence, est constamment en alerte et devient agressif. Le chat passif, inhibé, développe des troubles de l’anxiété de type léchage compulsif ou de la boulimie.

16 réflexions au sujet de “Anxiété du chat : symptômes et modes de traitement”

  1. Bonjour,

    Lorsque mon nouveau copain vient, mon chat bave, il transpire en excès car il est trempé. Ce n’était jamais arrivé avant.

    Que puis-je faire ?

    Répondre
    • Bonjour, Ce peut être lié à du stress. Le plus important serait que vous consultiez un vétérinaire pour en être sûr et qu’il vous donne un traitement si besoin. Bonne journée,

      Répondre
  2. Comment adapter un chat de 12 ans qui fait ses besoins dehors a faire dans une litière ?
    C est un chat que l on m a cédé car il ne rentrait plus du tout chez lui suite à l arrivée d autres chat et un chien.

    Ca fait plus d un an qu il squatte la maison de mon ami .il est habitué à nous mais il va falloir que je l emmène dans mon appartement.
    Je voudrai des conseils pour qu il fasse à la litière. Il connais y en avait une chez ses anciens maîtres.

    Répondre
    • Bonjour, essayez de prendre une grande litière, au moins 1,5 fois la taille du chat. Mettez en plusieurs dans l’appartement (2 ou 3 par ex). Et testez différentes marques. Pour un chat qui va à l’extérieur, prenez plutôt une matière qui se rapproche des matières naturelles. Bonne journée,

      Répondre
  3. Bonjour, cela fait maintenant 6 mois que je viens de m’installer chez mon ami, j’ai donc emmener mon chat avec moi. Mon ami a un chien, la cohabitation se passe plutôt bien entre les 2 animaux. Mon chat étant de nature anxieux, il s’est caché très longtemps sous le canapé, il a maintenant trouvé un « panier » , mais il a peur de mon conjoint , au moindre mouvement il crache, certains moments plus que d’autres. Surtout quand ils se retrouvent tous les deux. Mon conjoint ne peut pas l’approcher… j’ai acheté des feromones mais pas de changement.. avez-vous une solution ? Cela créer des tensions entre mon conjoint et moi.. merci d’avance

    Répondre
    • Bonjour, oui, je comprends tout à fait que la solution soit tendue. Il n’y a aucune solution miracle sinon être patient. Votre conjoint doit rester calme, approcher votre chat par le jeu, la nourriture, des friandises. Il ne doit surtout pas montrer d’énervement, d’agressivité ni forcer les contacts. Je vous recommande une consultation chez un vétérinaire pour faire le point. Bonne soirée,

      Répondre
  4. Bonjour, je viens d’adopter un chat abandonné de 15 ans. Il est recroquevillé et se cache en permanence. Comment puis-je le stimuler et lui redonner confiance ? Dois-je le “forcer” à sortir de sa léthargie ?
    Merci pour vos conseils.

    Répondre
    • Bonjour, il faut être patient. Approchez-le, apprivoisez-le par des contacts répétés, mais courts, au début sans le toucher, juste par la voix. Donnez-lui à manger des aliments très appétents. Ne le forcez jamais. Pour aller plus loin, je vous recommande une consultation chez un vétérinaire. Bonne soirée,

      Répondre
  5. Bonjour, cela fait un mois que nous avons adopté un 3e chat, 7ans.

    La cohabitation est assez houleuse avec la plus jeune mais s’améliore grandement depuis que le vétérinaire leur a prescris du Zylkene.

    Le problème, c’est que nous ne parvenons pas à faire en sorte que le petit nouveau soit propre.
    Il est câlin, dors désormais avec nous, se ballade librement la journée.

    Mais tous les matins, on se lève avec un pipi hors des 5 litières, souvent dans des coins où juste à côté des litières. Parfois des cacas.
    Il est propre la journée pourtant, ça façon de faire pipi est facilement reconnaissable (dans le coin de la litière sans grattage de litière) lors du nettoyage quotidien.

    On a rajouté une 5e litière il y a quelques jours, pensant que la plus jeune pouvait lui bloquer l’accès à certaines litières mais ce n’est pas ça, apparemment.

    On est à cours de solutions…

    Répondre
    • Bonjour, il n’est peut-être pas habitué à une litière ou à ce type de litière (contenant et substrat). Il m’est difficile de vous dire exactement ce qu’il faut faire sans un examen de votre petit chat et une analyse approfondie de la situation. Il est possible également qu’il ait une maladie, type cystite ou autre. Je vous conseille une consultation chez un vétérinaire. Bon courage,

      Répondre
  6. Bonjour mon chat a un problème soit disant lier à l’anxiété il attaque sa queue brutalement et tourner en rond à ce moment-là on ne peut pas le toucher car il est très agressif nous avons tout d’abord traité contre les puces une autre vétérinaire nous a prescrit un antidépresseur c’est qui à améliorer les choses durant le premier mois mais les symptômes sont réapparus assez rapidement. Nous ne savons plus trop quoi faire pour la soulager car c’est une vraie souffrance pour elle quand ça lui prend. Vous pouvez peut-être nous aider merci

    Répondre
    • Bonjour, nous rencontrons effectivement ces problèmes chez certains chats. Je vous conseille de voir avec votre vétérinaire pour qu’il vous donne les coordonnées d’un vétérinaire spécialiste en comportement. Bon courage,

      Répondre
  7. Bonjour,

    Mon chat de presque 2 ans passe ses journées à feuler, à grogner, à respirer anormalement et à s’attaquer la queue. Avant il ne faisait ça que le soir et maintenant c’est presque 24h sur 24. C’est devenu difficile à vivre car il a l’air d’en souffrir. Je suis bien entendu aller chez un vétérinaire qui lui a prescrit des calmants naturels à base de lait maternel de chat qui n’a pas fonctionné. Nous sommes ensuite passés aux anxiolitiques mais ça ne fait que s’empirer. On s’occupe bien de lui, il mange bien, il a plein de jouets et il a même accès à l’extérieur malgré que nous habitions en appartement. Si vous avez une solution ou des conseils je suis preneuse.

    Répondre
    • Bonjour, votre chat souffre peut-être d’un syndrome qui s’appelle l’hyperesthésie féline, de parasites ou de toute autre maladie. Je vous recommande de voir avec votre vétérinaire traitant qui pourra vous référer éventuellement vers un vétérinaire spécialiste en comportement. Bon courage,

      Répondre
  8. Bonjour, j’ai adopté 2 chats (frère et sœur) dans un refuge quand il avait 3mois, ils sont bientôt 3ans et n’ont connu aucun déménagement ou autres chats mais depuis quelques jours la petite a changé totalement de comportement elle a peur de tout marche très lentement, proche du sol et renifle tout se qui l’entoure, elle est très crispé est se fige au moindre bruit alors que d’habitude elle est plutôt joueuse et caline je pense l’emmener au vétérinaire dans les jours a venir (si il y a une autre solution je suis preneuse j’aimerais lui éviter le stress de la voiture)

    Répondre
    • Bonjour, il est possible que votre petite chatte souffre ou qu’elle ait ressenti des changements dans l’environnement qui la perturbent. Une consultation chez votre vétérinaire vous permettra de savoir ce qu’il se passe et de trouver une solution. Bon courage,

      Répondre

Laisser un commentaire

Les actualités de la clinique

Abonnez-vous par email.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner aux actualités et aux conseils de Mon chat et moi et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.