Votre matou se gratte les oreilles ou d’autres parties du corps ? Son oreille est rouge, irritée, voire malodorante ? Il est possible que ce soit la gale des oreilles du chat. Cette maladie est fréquente chez les jeunes minets et ceux vivant en communauté. Focus sur ses symptômes et les modes de traitement possibles.

Quels sont les symptômes d’une gale des oreilles ?

Votre animal se gratte et ces démangeaisons entraînent des lésions externes visibles pour l’homme. L’intérieur de son oreille est rouge, irrité, rempli de cérumen épais, malodorant, de couleur brun foncé à noire et vient obstruer petit à petit le conduit auditif.

Pourquoi dans les oreilles ? Parce qu’elles forment l’endroit idéal pour le développement des parasites : humidité, chaleur, nourriture (débris cutané, sang, lymphe..).

Dans certains cas, le chat peut se gratter à d’autres parties du corps : le cou, la tête, la région lombaire. En effet, en se secouant, il expulse des parasites qui viennent coloniser d’autres zones de son corps.

La vigilance s’impose si vous venez d’adopter un chaton ou un chat venant d’une collectivité ou que vous récupérez votre chat après un séjour en pension.

Attention, chez le chat adulte les symptômes peuvent être plus discrets.

Comment se développe ce parasite ?

La gale d’oreille du chat est causée par un parasite type acarien, à l’origine d’une otite externe. L’acarien en question se nomme Otodectes cynotis.

Ils sont à l’origine de l’inflammation des conduits auditifs. Le parasite adulte entre dans le conduit auditif vertical puis horizontal. Les femelles pondent des œufs qui, en quelques jours passent au stade larves puis nymphe et enfin adulte. Un cycle complet dure de 2 à 3 semaines.

Comment diagnostiquer et soigner la gale du chat ?

Lors de votre visite chez Mon Chat et Moi, nous pourrons voir l’état du pavillon interne de votre chat et examiner plus attentivement à l’otoscope le conduit auditif. Un prélèvement permettra de mettre en évidence les parasites au microscope.

La gale d’oreilles du chat est soignée en plusieurs étapes :

  • Le traitement se fait par l’intermédiaire d’un acaricide administré soit par voie locale (directement dans les oreilles) soit par voie générale (par une pipette / spot-on). Il vous sera proposé de réaliser les deux en même temps afin d’éliminer les parasites qui sont aussi sur le corps du chat.
  • Le nettoyage des oreilles est très important. Il permet d’éliminer mécaniquement les parasites ainsi que le cérumen (lieu de culture des bactéries et des champignons opportunistes)
  • Le traitement de l’environnement n’est pas à négliger. Les parasites survivent dans votre habitat. Il faudra donc traiter vos tapis, coussins, canapés, zones de couchage du chat avec des acaricides.

Conseils pour bien manipuler votre chat durant ses soins :

Plus le traitement sera entrepris au début de l’infestation, moins il y aura de risques de complications infectieuses.

En cas de complications, un traitement supplémentaire sera nécessaire afin de traiter les surinfections bactériennes et/ou fongiques. Dans de rares cas, une perforation des tympans peut survenir si l’infection est très importante.

La gale d’un chat est-elle contagieuse ?

La gale des oreilles est très contagieuse entre les animaux (chats, chiens et furets). Le plus souvent un contact direct est nécessaire pour la transmission du parasite. Par ailleurs, le parasite adulte peut survivre dans votre environnement et infester ainsi un autre animal.

Cependant, ne craignez rien pour vous : la gale des oreilles ne se transmet pas à l’homme.

La prévention est importante ainsi que la détection précoce des signes cliniques. Regardez donc régulièrement les oreilles de votre chat dès son plus jeune âge. La détection précoce permet de traiter plus facilement et de faciliter la guérison.

Ce qu’il faut retenir

La gale des oreilles est une maladie extrêmement contagieuse du chat de collectivité, ou du chaton. Le traitement doit être mis en place rapidement afin d’éviter de contaminer votre environnement ainsi que les autres animaux du foyer.